Droits français et allemand

Julien Dubarry, LL.M. (Paris 1 / Köln)

Docteur en droit, agrégé des facultés de droit Professeur à l'université de Toulon

m1
m1
m1 m1
m1

Musique

Né en 1985 à Tarbes (Hautes-Pyrénées), Julien Dubarry commence ses études musicales à l’Ecole municipale de musique de Bagnères de Bigorre, où il obtient un premier prix de fin d’études de formation musicale. Parallèlement à la formation théorique, il étudie le saxophone alto et le pratique au sein de l’Orchestre d’harmonie qui lui est associé. C’est vers le chant qu’il se dirige à partir de l’année 2001, moment auquel il intègre le Conservatoire Henri Duparc de la ville de Tarbes.

Ses études supérieures vont le mener en Allemagne, où il restera deux ans, pratiquant parallèlement le chant choral au sein du chœur de l’Université de Cologne (Collegium musicum) et de la cathédrale de la même ville. Lorsqu’il revient à Paris en 2005, Julien Dubarry intègre le Chœur de l’Orchestre de Paris, au sein duquel il chante au pupitre des ténors. Il participe à de nombreux concerts dans ce cadre, et se produit dans des salles parisiennes prestigieuses (Salle Pleyel, Théâtre des Champs Elysées, Théâtre du Chatelet), mais aussi en province et à l’étranger. Il a ainsi été conduit à travailler sous la direction de chefs renommés comme Pierre Boulez, Esa-Pekka Salonen, Jun Märkl, Christoph Eschenbach, Paavo Järvi, etc.

Depuis plusieurs années, il se perfectionne dans la classe de chant d’Eric Mahé. Il s’est produit en soliste à diverses occasions, dans le cadre de formations chambristes à l'instar d’un quatuor vocal issu du chœur de l’Orchestre de Paris en 2009 avec les Liebeslieder-Walzer de Brahms et le Spanisches Liederspiel de Schumann, mais aussi avec orchestre symphonique (Messa di Gloria de Puccini sous la direction de François-Xavier Bilger en 2013, et, la même année dans le Baron tzigane de J. Strauss II, sous la direction de Jean Thorel). Même si l’opéra et l’opérette sont des répertoires qu’il affectionne, sa véritable passion reste le répertoire intimiste de la mélodie française (Fauré, Chausson) et du lied (Beethoven, Schubert, Schumann, Brahms). En été 2011, il approfondit l’interprétation du lied avec la mezzo-soprano Yvi Jänicke (Musikhochschule de Hambourg), ainsi que le répertoire de musique sacrée avec Eberhard Lauer (Lübeck). Outre dans certaines productions de l’Orchestre de Paris, il chante régulièrement en soliste avec les organistes Thierry Escaich, Vincent Warnier et Véra Nikitine.

Concerts à venir

Concerts passés

Critiques

Galerie